Quels compléments alimentaires pour quel usage ?

Les compléments alimentaires

Ayant la forme d’ampoules, de gélules, de comprimés ou de capsules, les compléments alimentaires sont des substances qui contiennent diverses vitamines et plantes pour pallier certaines carences nutritionnelles. Cependant, il ne s’agit pas d’un médicament ni d’un aliment, mais d’une denrée alimentaire pour compléter un régime particulier. Ainsi, il est important de savoir doser les compléments alimentaires avant d’en consommer pour éviter les allergies.

Les compléments alimentaires, qu’est-ce que c’est ?

D’après les professionnels de santé, les compléments alimentaires désignent les produits à intégrer au régime alimentaire courant d’une personne afin de résoudre l’insuffisance des apports journaliers. En revanche, ces produits ont été commercialisés avec des indications précises, parfois dans le domaine cosmétique en tant qu’allié minceur, bronzage de la peau, lutte contre les jambes lourdes ou le manque de sommeil…

À présent, le marché des compléments alimentaires s’est étendu en France et représente un chiffre d’affaires de plus de 991 millions d’euros en 2011. Vu que ce ne sont pas des médicaments, ces produits ne possèdent pas d’effet thérapeutique et peuvent être pris par automédication en cas de carence. Nombreux sont alors les consommateurs qui se tournent vers les compléments alimentaires pour optimiser leur état de santé et accélérer l’atteinte de leurs objectifs.

Les compléments alimentaires, pour qui ?

En principe, les compléments alimentaires ont été élaborés par des professionnels de santé pour des personnes souffrant de carence nutritionnelle. Cette dernière reste transitoire comme la grossesse, la fatigue hivernale ou le régime en particulier. Souvent, ce sont les personnes suivant les régimes végétaliens et végétariens qui ont besoin de compléments alimentaires dans l’objectif de couvrir les apports en acides aminés ou en protéines. Toutefois, un régime alimentaire équilibré et sain aide à réduire ces carences passagères et saisonnières.

Par conséquent, on peut distinguer deux sortes de compléments alimentaires :

  • le complément alimentaire santé est une substance qui améliore la forme au quotidien. Contrairement aux produits destinés aux sportifs, ce complément aide uniquement à la gestion de la quantité de glucides, de lipides et de protéines présentes dans l’organisme comme les multi-vitamines de chez cordyceps
  • le complément alimentaire nommé performance est destiné aux sportifs de haut niveau.

Quels sont les avantages de prendre des compléments alimentaires ?

Dans la majorité des cas, les compléments alimentaires contiennent des nutriments, des plantes et des substances ayant des buts physiologiques. À part ces éléments, les compléments peuvent aussi comporter des arômes et des additifs. Par contre, l’intégration de ces éléments dans les gélules ou les capsules est régie par la loi française ou européenne. De plus, les boîtes devront mentionner les indications obligatoires telles que les catégories de nutriments, les avertissements et les portions à prendre chaque jour.

Certains compléments sont aussi totalement naturels, ce sont de simples aliments dont les nutriments agissent en compléments de notre alimentation quotidienne.

Il est important de préciser que les compléments alimentaires n’apportent aucun apport en nutriments quand une personne possède une alimentation saine et équilibrée.

Les risques et les contre-indications liés aux compléments alimentaires

S’agissant des denrées alimentaires, les compléments doivent répondre aux réglementations qui régissent ce secteur. Pour la concentration de minéraux et de vitamines, elle est réglementée par un niveau maximum défini.

Le premier risque à courir pour les consommateurs est le surdosage des compléments. Dans ce cas précis, le produit devient toxique au lieu d’être bénéfique pour l’organisme.

L’automédication ou la consommation simultanée de nombreux compléments doit respecter les doses prescrites et recommandées par un médecin. Bien que l’étiquetage possède un dosage préétabli, il est essentiel de demander l’avis d’un médecin traitant afin d’éviter les allergies ou la tolérance aux produits.

Concernant les contre-indications, elles dépendent du consommateur et de la carence à traiter. La vitamine A par exemple est contre-indiquée aux patients qui présentent des antécédents de cancer. Pour le cancer de la prostate, du sein et d’ordre gynécologique, les produits contenant de la DHEA sont à éviter. Même s’il existe des contre-indications, la meilleure recommandation reste l’avis d’un professionnel de santé.

David

Ingénieur de formation et rédacteur bénévole sur Foxlife.fr. j'aime rédiger des articles et donner mon point de vue sur une société en mouvement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.