Comment obtenir un certificat CACES engin de chantier ?

Un engin de chantier doit être obligatoirement conduit par les personnes ayant reçu l’autorisation de leurs employeurs. Pour cela, Le conducteur suivra une formation caces engin de chantier préparant à l’autorisation de conduite ou au certificat CACES qui  devra être réactualisé tous les 10 ans.

Qu’est-ce qu’un engin de chantier ?

Un engin de chantier correspond à toute machine de chantier à conducteur porté ou télécommandée. Toutefois les engins ci-dessous en Sont exclus :

  • Les grues auxiliaires
  • Les grues à tour
  • Les grues mobiles
  • Les plates-formes élévatrices mobiles de personnes
  • Les chariots automoteurs
  • Les ponts roulants

Qu’est-ce que la  CACES?

L’employeur a l’obligation de délivrer une autorisation de conduite à ses employés dont le métier est  de conduire des engins de chantier. Pour cela il doit s’assurer de leur capacité à conduire en sécurité soit par une formation justifiant  la délivrance de l’autorisation de conduite soit par la présentation d’un certificat CACES en cours de validité. Le CACES engin de chantier est un certificat propre au titulaire. Il sera valable dans toutes les entreprises qu’il fréquente. La formation à l’autorisation de conduite est propre à l’entreprise dans laquelle elle a été passée. En cas de changement d’employeur il faudra refaire une formation à l’autorisation de conduite.

La formation CACES engin de chantier

Les objectifs de la formation CACES engin de chantier

  • Pour le salarié

La conduite en toute sécurité et l’entretien des engins de chantier des catégories 1 – 2 – 4 – 7 – 9 – 10 de type pelle, tractopelle, compacteur, dumper, tracteur, chariot élévateur tout terrain et connaître la réglementation.

  • Pour l’employeur

Être en règle avec la réglementation en vigueur et délivrer au salarié une autorisation de conduite.

Après obtention du CACES engin de chantier, le personnel est capable de conduire en sécurité l’engin relatif à son poste, l’employeur peut lui délivrer l’autorisation de conduite conformément à la réglementation.

Les catégories d’engins concernés en production par la CACES engin de chantier

  • Catégorie 1 : Les mini- engins de chantier (pelle < 6 tonnes et autres engins < 4,5 tonnes)
  • Catégorie 2 : les pelles > 6 tonnes
  • Catégorie 4 : La chargeuse ou tractopelle > 4,5 tonnes
  • Catégorie 7 : Le compacteur > 4,5 tonnes
  • Catégorie 9 : Le chariot élévateur tout terrain à mât ou à bras télescopique

Les catégories d’engins de chantier concernées hors production

  • Catégorie 10 : conduite hors production, démonstration, transport, maintenance.

Public concerné

  • Tout employé débutant ou expérimenté qui souhaite acquérir et maîtriser les règles de conduite et de sécurité relatives aux engins de chantier.
  • Le personnel en poste en entreprise nécessitant l’autorisation de conduite conformément à la réglementation en vigueur.

Prérequis

  • Être âgé de 18 ans.
  • Être reconnu apte à la conduite d’engins par la médecine du travail.
  • Lire et comprendre le français.

Le programme de formation CACES engin de chantier

Le programme est conforme à la recommandation 372m de la CNAMTS

La partie théorique

  • Réglementation et textes de la sécurité sociale : à savoir, connaître les bases de la réglementation applicable aux engins, les documents à présenter lors des contrôles sans oublier la connaissance des rôles et des responsabilités du chef d’équipe et du conducteur de travaux.
  • Classification et technologie : connaître les principaux types d’engins, les caractéristiques principales et le fonctionnement des organes de services et des dispositifs de sécurité.
  • Sécurité : connaître les principaux risques, les règles de conduite, de circulation, de stationnement, les dispositions générales de sécurité, et les distances de sécurité avec les conducteurs électriques.

La partie pratique

Catégorie 1 à 9 :

  • Vérifications : contrôler visuellement l’état de l’engin
  • Conduite, circulation, manœuvre
  • Savoir maîtriser les opérations spécifiques de chaque catégorie.
  • Maintenance : effectuer les opérations d’entretien de 1er niveau et vérifier les différents niveaux des réservoirs.

Catégorie 10 :

  • Vérifications : Contrôler visuellement l’état de l’engin. Vérifier le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité.
  • Conduite, circulation, manœuvres de circulation.
  • Test théorique et pratique réalisé sous l’autorité d’un testeur habilité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.