7 étapes pour soigner votre gueule de bois

gueule de bois
gueule de bois

La saviez-vous ? Boire beaucoup peut aider à soulager la misère du lendemain de cuite. La gueule de bois semble être le moyen utilisé par le corps pour nous rappeler les dangers de la surconsommation. En effet, la pression artérielle augmente, le cœur bat plus vite que la normale et les glandes sudoripares sont plus productives que jamais – preuve que la réaction de «lutte» est en marche. Certaines personnes deviennent plus sensibles à la lumière ou au son qui les entourent, alors que d’autres souffrent d’une sensation de rotation (vertige).

Les causes de la gueule de bois sont aussi variées que les symptômes. Selon une parution du blog de l’université d’Hardvard [1]. L’alcool est métabolisé en acétaldéhyde, une substance hautement toxique.

La consommation d’alcool nuit aussi à l’activité cérébrale pendant le sommeil. Une gueule de bois peut donc être une forme de privation de sommeil. L’alcool brouille les hormones qui régulent nos horloges biologiques, ce qui peut expliquer pourquoi une gueule de bois peut ressembler à un décalage horaire, et inversement.

L’alcool peut également déclencher des migraines, alors certaines personnes peuvent penser qu’elles ont la gueule de bois alors qu’il s’agit vraiment d’une migraine induite par l’alcool.

Boire jusqu’à l’intoxication

L’ingrédient clé semble être “boire jusqu’à l’intoxication”; combien vous avez bu pour y arriver est moins important. En fait, plusieurs études suggèrent que les buveurs légers et modérés sont plus vulnérables à la gueule de bois que les gros buveurs.

Cependant, des recherches apparemment contradictoires montrent que les personnes ayant des antécédents familiaux d’alcoolisme sont plus propices aux gueules de bois. Les chercheurs de ce même article [1] affirment que certaines personnes peuvent se retrouver avec des problèmes d’alcool parce qu’elles boivent pour soulager leurs symptômes de la gueule de bois.

Quels remèdes à gueule de bois ?

1. Boire pour soulager les symptômes d’une gueule de bois : l’idée, c’est que la gueule de bois est une forme de sevrage de l’alcool, ainsi un verre ou deux facilitera le sevrage.

2. Buvez des liquides : l’alcool favorise la miction, car il inhibe la libération de vasopressine, une hormone qui diminue le volume de l’urine produite par les reins. Si votre gueule de bois comprend de la diarrhée, de la transpiration ou des vomissements, vous risquez d’être encore plus déshydraté. Bien que la nausée puisse rendre difficile la pénétration de quelque chose, quelques gouttes d’eau suffisent pour aider votre gueule de bois.

3. Absorbez des glucides : La consommation d’alcool peut faire baisser le taux de sucre dans le sang. Ainsi, une partie de la fatigue et des maux de tête d’une gueule de bois peut provenir d’un cerveau qui travaille sans assez de carburant. En outre, de nombreuses personnes oublient de manger en buvant, ce qui abaisse encore leur glycémie. Le pain grillé et le jus sont un moyen de ramener doucement les niveaux à la normale.

4. Évitez les boissons alcoolisées de couleur plus foncée. Des expériences ont montré que les liqueurs claires, telles que la vodka et le gin, ont tendance à causer moins souvent la gueule de bois que les boissons noires, telles que le whisky, le vin rouge et la tequila. L’éthanol est la principale forme d’alcool dans les boissons alcoolisées, mais les liqueurs les plus sombres contiennent des composés chimiquement apparentés (congénères), notamment du méthanol. Selon le compte rendu du Dr Swift, les mêmes enzymes transforment l’éthanol et le méthanol, mais les métabolites du méthanol étant particulièrement toxiques, ils peuvent causer une plus grande gueule de bois.

5. Prenez un analgésique : aspirine, ibuprofène peuvent aider à soulager les maux de tête et les sensations douloureuses. Attention à ne pas irriter votre estomac déjà irrité par l’alcool. Ne prenez pas d’acétaminophène (Tylenol). Si l’alcool persiste dans votre système, il peut accentuer les effets toxiques de l’acétaminophène sur le foie.

6. Buvez du café ou du thé. La caféine n’a peut-être pas de pouvoir anti-gueule de bois, mais comme stimulant, elle pourrait aider à soulager la somnolence. Le café est un diurétique, cependant, il peut donc exacerber la déshydratation.

7. Vitamine B6. Une étude publiée il y a plus de 30 ans a révélé que les gens présentaient moins de symptômes de la gueule de bois s’ils prenaient un total de 1 200 milligrammes de vitamine B6 avant, pendant et juste après avoir bu pour se saouler. Mais c’était une petite étude et ne semble pas avoir été reproduit.

[1] https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/7-steps-to-cure-your-hangover-and-ginkgo-biloba-whats-the-verdict

David

Ingénieur de formation et rédacteur bénévole sur Foxlife.fr. j'aime rédiger des articles et donner mon point de vue sur une société en mouvement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.