Entreprise de portage salarial : définition, avantages et inconvénients


Entreprise de portage salarial

Le portage salarial est un statut hybride qui pourrait offrir certains avantages. Très encadré par la loi, l’entreprise de portage salarial comme le salarié porté devraient obligatoirement remplir leur engagement respectif.

Le portage salarial par définition

Globalement, le portage salarial est une relation tripartie entre l’entreprise de portage, la société cliente et le consultant porté. Pour être plus concis, la société de portage confie une mission au consultant ou salarié porté en fonction de son profil. Une fois la prestation réalisée, ce dernier perçoit alors un salaire.

Le mode de fonctionnement d’une entreprise de portage salarial

Outre fournir des missions occasionnelles à son salarié porté, l’entreprise de portage se charge également des tâches administratives. A part cela, elle est aussi tenue d’accompagner la personne portée tout au long de son intégration dans la société.  

Les rôles de l’entreprise de portage

Le portage salarial est régit par plusieurs textes tels l’article L1251-64 du Code du Travail et l’ordonnance n° 2015-380. Selon la loi, la société de portage ne doit aucunement proposer des missions qui visent à réaliser les attributions d’un salarié absent de l’entreprise cliente quelle que soit la raison (arrêt maladie, grève…). Aussi, comme elle se doit d’assurer la sécurité de son salarié porté, elle est tenue de ne jamais confier une mission potentiellement dangereuse. Dans le cas échéant, si quelconque accident se présente, sa responsabilité pénale pourrait être engagée.

Les obligations de l’entreprise cliente

Outre les dispositifs légaux qui encadrent les missions qu’on peut confier au consultant, l’entreprise cliente doit verser à la société de portage la somme convenue dans le contrat suivant un calendrier établit par les deux parties. Toutefois, elle dispose de la prérogative de demander des dédommagent en cas de vice.

Les obligations du salarié porté

Pour le consultant de son côté, il est aussi tenue par plusieurs engagement. Avant tout, il doit réaliser correctement sa mission suivant le cahier de charges établit préalablement. D’autre part, dans le cas où il y a des évènements qui l’empêchent réaliser correctement ses attributions, il doit obligatoirement informer la société de portage.

Quels sont les avantages d’intégrer une entreprise de portage salarial ?

Ce qui est surtout avantageux d’intégrer une entreprise de portage salarial c’est avant tout l’autonomie. Contrairement à un salarié normal, le consultant n’a pas trop de contrainte au niveau des horaires, or il dispose des mêmes avantages que ce dernier (congé payé, assurance chômage, mutuelle, retrainte…). A part cela, il est également dispensé de la gestion de la relation client et des tâches administratives ce qui n’est pas le cas pour un entrepreneur. En somme donc, le portage salarial est le mix parfait entre le statut de chef d’entreprise et salarié.

Les éventuels inconvénients

Même si avec le portage salarial on court moins de risque, il comporte tout de même certains inconvénients. Parmi les plus contraignants, on peut citer les frais de gestion ainsi que les cotisations sociales qui sont souvent assez élevés.

Comment bien choisir son entreprise de portage salarial ?

Pour pallier à ces contraintes, le consultant devrait savoir bien choisir son entreprise de portage salarial. Comme critères principaux, il y a la variété des expertises des pôles d’activités de la société de portage, les frais de gestion imposés ainsi que les avis sur le web concernant cette dernière.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.